AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tout ça pour des clopinettes ... [pv Yu Shuan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

► my post : 17
► my situation : Celib'
► my sexuality : Bi'
► why i'm here : consommation de drogues, atteinte à la pudeur, atteinte à l'ordre public, vol, comportement violent et à risque

&& more
─ carnet de bord:
─ relationships:


MessageSujet: Tout ça pour des clopinettes ... [pv Yu Shuan]   Lun 11 Oct - 12:42

15h45 ~ Chambre n°203.

Ce faire les ongles, c’est tout un art. Il faut de la maitrise de la patience, de bons yeux, et puis une certaine volonté de plaire. Après tout avoir de jolies ongles c’est un peu comme bien se maquiller les yeux, si la couleur est un peu flashy, cela attire rapidement l’attention. Et cela Kong Xu Li le savait bien, surtout que tenir une cigarette entre de jolies doigts peinturluré ça c’est vraiment la grande classe. Sauf que voilà, des clopes, la petite délinquante n’en avait plus.
Après avoir pris bien soin de ses petites mains, et avoir attendu le temps nécessaire à ce que ses ongles sèches bien, Xu Li enfila une mini-jupe noir très moulante, un haut rouge en soie à bretelles, et une jolie paire de talon vernis, attrapât son sac à main et sorti. Un légère brise traversait le couloir, les portes devaient être ouverte, cela voulait dire qu’il faisait certainement beau dehors.
A cet étage là, vaquait beaucoup de monde. C’était un étage de détente, on pouvait trouver tout ce qui fait d’un paquebot un bâtiment de luxe. Piscines, salles de jeux, salle de musique, casino … Xu Li avait v raiment l’impression d’être revenu dans les beaux quartiers de Taïwan à cette étage, c’était grisant et cette univers ne la dépaysait pas. Balançant sa tête de droite à gauche, la jeune fille se dirigeât vers le pont extérieur de l’étage, sa lèvre inférieur crispée, la main gauche balançant négligemment son sac, ses sourcils légèrement froncées ; Xu Li était en manque de Nicotine, un sérieux manque d’ailleurs, elle en avait mal au bas du ventre. Autour d’elle, des membres de l’équipe d’entretient chargés de serviettes moelleuses, et de savonnettes ne lui prêtait aucune attention. C’était des plus étonnants, depuis qu’elle était arrivée, Xu Li avait l’impression que certains membres de l’équipage évitaient tout contact avec les passagers. En règle général sur un bateau de croisière tel que celui-ci, l’équipage aimait chouchouter voir coller les personnes participant au voyage, pour certains cela leur permettaient de côtoyer une autre sphère sociale.
Oh et puis zut ! La petite Kong accélérât le pas et se retrouvât sur le pont. L’air marin l’envahit, pénétrant dans ses poumons et caressant de sa force douce sa peau lisse, sur laquelle les éclats du soleil faisaient briller ses lèvres pourpres et ses cils allongés.

Regardant aux alentours, le regard de Xu Li se posa sur une jeune fille au look androgyne accoudée sur la barrière d’une blancheur d’ivoire, regardant la mer. Sans vraiment s’en apercevoir Xu Li s’approchât d’elle, se posa à côté, dos à la mère, replia sa jambe gauche vers elle-même puis fit claquer sa langue bruyamment pour attirer l’attention.
Tournant la tête nonchalamment vers l’inconnue, Xu Li repoussa une mèche de cheveux qui lui tombait dans les yeux puis fixa la jeune fille. Elle semblait un peu plus âgée qu’elle, mais était vraiment belle. Son corps était mince et son visage très fin. Elle lui rappelait une de ses camarade de classe de Taïwan, peut-être que l’inconnue serait aussi drôle et délirante que cette dernière. Oh et puis, il n’y avait pas trente-six moyens de le savoir. Sans se dégonfler Xu Li s’adressa à elle avec l’assurance et la décontraction dont elle pouvait faire preuve.

« Excuse moi … t’aurais pas une cigarette par hasard ?! »

S’adressant en Min à la jeune femme, ne sachant absolument si elle parlait cette langue, mais tant pis, si elle était originaire d’un autre pays ça serait un on sujet de discussion, Xu Li connaissait 4 dialectes chinois différents et le laotien ainsi que l’anglais, elle trouverait bien un moyen de communiquer avec elle. Commencer avec une question banale et plan-plan permettrait à la petite Kong de juger son interlocutrice selon sa réaction. Et puis si cette dernière avait une cigarette cela l’arrangerai vraiment, car elle ne savait pas si elle pourrait se retenir longtemps de mordre le premier passager qui se présenterai devant elle, en conséquence de son manque de nicotine.
Bien qu’elle ne soit pas forcément la plus jolie fille du bateau, elle avait un véritable don pour la séduction, et arrivait toujours à ses fins. Ainsi, même les personnes aussi fermés que des huîtres, elle arrivait à lui arracher quelques mots, et même à en savoir plus sur lui qu’il était nécessaire rien qu’en regardant ses réactions et sa façon de parler. Xu Li n’avait jamais jugé les gens qu’elle rencontrait, après tout, elle n’était pas en mesure de le faire n’est ce pas vu son passé. Mais maintenant qu’elle était sur une telle croisière, si luxueuse et si loin de chez elle, elle allait bien en profiter pour se faire de nouvelles connaissances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

► my post : 58
► my situation : célibataire
► my sexuality : hétérosexuelle ?
► why i'm here : tapage nocturne & détention de substances illicites

&& more
─ carnet de bord:
─ relationships:


MessageSujet: Re: Tout ça pour des clopinettes ... [pv Yu Shuan]   Mar 12 Oct - 14:10

    Depuis combien de temps était-elle allongée sur son lit ? Yu Shuan ne s’en souvenait même pas. Plongée dans un livre, la jeune femme avait à peine entendu sa « camarade » de chambre quitter la pièce dans la matinée. Il fallait dire qu’elles ne se parlaient pas beaucoup, et de plus la taïwanaise ne faisait rien pour arranger leur relation. Enfin, qu’importe. Le silence lui convenait bien. Seulement, à force de lecture elle avait fini par trouver le temps un peu long. Décollant alors ses yeux du papier blanc elle les posa sur son cellulaire qui trainait sur sa couette, non loin d’elle. Elle se saisit de l’objet brillant, et en visionnant l’écran elle se rendit compte qu’il était déjà deux heures de l’après-midi. Ce qui voulait dire que cela faisait environ cinq heures qu’elle n’avait pas bougé d’un millième de millimètre depuis son réveil. Soit, il fallait qu’elle bouge un peu.
    La jeune Huang se redressa, repoussant son livre jusqu’à à la table de chevet. Passant une main engourdie dans ses cheveux décoiffés, elle se leva. Marchant lentement jusqu’à l’armoire où elle avait placé un bon nombre de ses affaires. Il ne lui fallait pas un long moment pour choisir ses affaires. Elle opta pour un slim à la couleur unie foncée, ainsi qu’un large sweat bleu marine sous lequel elle cacherait un simple débardeur blanc. Se saisissant de ses habits, elle fila rapidement à la salle de bain. Enfin rapidement était peut-être un peu exagéré… oui, malgré son apparence masculine, Yu Shuan était une personne qui aimait prendre soin d’elle. Ce qui fit que ce fut bien plus d’une demie heure plus tard qu’elle sortit de la petite pièce embuée. Coiffée et habillée, Yu Shuan prit son paquet de cigarette et son cellulaire avant de quitter sa chambre.

    Après quelques pas dans les couloirs du grand paquebot, la jeune demoiselle ne pouvait plus nier la faim qui lui tiraillait le ventre. Elle n’était pas une grande mangeuse, mais un petit encas ne pourrait pas lui faire de mal. En deux ou trois détours, et après quelques minutes de marche tranquille elle se retrouva rapidement au niveau de la cafétéria. L’endroit était un peu rempli pour l’heure, et Yu Shuan n’aimait pas trop cela. Non pas qu’elle n’aimait pas les endroits bruyants, mais avouez qu’il y a mieux qu’une cafet’ ! Filant rapidement en direction d’un distributeur, elle choisit de prendre un muffin pour caler sa faim. Elle reviendrait ici un peu plus tard si jamais sa faim revenait au gallot. En attendant, elle irait faire un tour sur le bateau en dégustant son met gourmand. Elle avouait sans peine que le bâtiment était tellement grand qu’elle n’en avait pas encore fait le tour, alors une nouvelle visite avait bien le droit de s’imposer !

    Sa promenade se faisait en toute quiétude, Yu Shuan croisait quelques personnes mais rien de très intéressant en soi. Tournant et virant, elle finit par se retrouver sur un pont. Lequel était-ce ? Elle n’en savait même rien. Mais qu’importe, le paysage était digne d’observation. Elle s’arrêta donc contre la rambarde blanchâtre, calant simplement ses coudes sur le rebord. Son regard se perdit bien vite dans le bleu du décor. La mer et le ciel bleu donnait une ambiance particulière, à trop y regarder on pouvait s’en faire mal aux yeux. Elle laissa ainsi le temps couler, sans faire de mouvement. Cela devait bien plusieurs minutes qu’elle était là, perdue dans ses pensées mais tout à une fin ! Et ce fut une voix féminine qui la tira de sa bulle.

    « Excuses-moi… t’aurais pas une cigarette par hasard ? »

    Yu Shuan quitta alors des yeux son paysage hypnotique pour le poser sur son interlocuteur. Elle eut alors le plaisir de voir une charmante demoiselle à ses côtés. De plus, elle parlait chinois. Sans exprimer une once de sourire, l’expression neutre de la jeune femme ne bougea pas, elle faufila une de ses mains fines dans la poche centrale de son sweat pour en retirer un paquet de cigarette tout juste entamé. Yu Shuan ne fumait pas énormément, mais elle préférait garder ses précieuses avec elle en cas de besoin. Elle tapa alors naturellement le paquet sur sa cuisse, et une cigarette sortie à peine du paquet. Elle le tendit alors vers la jeune inconnue, afin qu’elle se serve. Une fois que ce fut fait, la jeune Huang se servit à son tour. Puis rangeant son paquet, elle sortit son briquet de sa poche. Elle alluma sa cigarette, non sans quelques difficultés dues au vent présent sur le pont, puis elle tendit le petit objet à la demoiselle à ses côtés. Peut-être en avait-elle un, mais bon tant qu’à faire autant lui prêter. Tirant une bouffée du doux poison amer, elle laissa la fumée sortir de sa bouche en fermant doucement les yeux. Puis elle repensa à l’inconnue à ses côtés. Devait-elle dire quelque chose ? Malgré le silence qui s’était installé entre elles deux, Yu Shuan se décida à prendre la parole. Elle reposa son attention sur la charmante inconnue, observant un instant son teint clair et son visage de poupée avant de parler.

    « Est-ce que tu viens de Taïwan ? »

    C’était une question des plus idiotes certes, mais Yu Shuan n’était pas quelqu’un de très douée pour engager la conversation. Cependant, elle se souvenait de l’accent qu’avait employée la demoiselle en lui parlant… alors autant lui demander. Elle n’en risquait rien, et puis il fallait bien qu’elle parle à quelques personnes sur ce paquebot…


Dernière édition par Huang Yu Shuan le Sam 23 Oct - 20:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://natsugawa-boat.forumactif.com/you-re-accepted-f10/huang-y

► my post : 17
► my situation : Celib'
► my sexuality : Bi'
► why i'm here : consommation de drogues, atteinte à la pudeur, atteinte à l'ordre public, vol, comportement violent et à risque

&& more
─ carnet de bord:
─ relationships:


MessageSujet: Re: Tout ça pour des clopinettes ... [pv Yu Shuan]   Ven 22 Oct - 22:26

Enfin les vacances ! J'ai donc eu le temps de te répondre >.< désolé du temps d'attente vraiment

Incroyable ! L’inconnue avait compris, ou tout du moins le geste qu’elle venait de faire en accédant à la requête de Xu Lin le montrait, ou peut être devine t’on de suite à la tête de notre Kita ce qu’elle désirait, à vraiment ses toxicomanes de la nicotine …
L’inconnue ne parlât pas tout de suite, elle alluma sa cigarette avec quelques difficultés, et Xu Li ne pu s’empêcher d’observer les mains de la jeune fille. Elles étaient fines, mais plutôt grande, le reste du corps de sa compagne de clopinage répondait à ses critères aussi. La jeune fille était plutôt joli, et Xu Li ne pouvait pas faire l’impasse sur se détail qui à ses yeux avait une certaine importance. Acceptant le briquet que lui tendais l’inconnue, et se mettant dos au vent, cachant son visage avec son sac à main pour allumer sa cigarette, Xu Li tira fortement sur le filtre faisant s’insinuer la fumée douce amer dans sa bouche, puis dans sa gorge, pour enfin arriver dans ses poumons. La douleur dans son ventre disparut aussitôt, les muscles de ses bras se détendirent. Poussant un léger soupire de bien être après s’être injectée une mini-dose de plaisir, elle se retourna à nouveau vers sa voisine avec un visage un chouya plus joyeux.

« Est-ce que tu viens de Taïwan ? »

La question fit briller les yeux de Xu Li, elle parlait donc chinois ! C’était une bénédiction, sur les centaines de personnes que comptait se paquebot, elle avait trouvé quelqu’un qui connaissait sa langue, et qui plus est était capable de discerner qu’elle venait de Taïwan ! En entendant le nom de la ville qui l’île qui l’avait vu grandir, Xu Li sourit, découvrant ses dents blanches et scintillante, à la luminosité de l’après midi.
Peut –être avait-elle trouvé quelqu’un avec qui elle pourrait partager ses souvenirs et ses émotions en rapport avec son pays, ce pays qui lui manquait tant !
Elle n’avait pas revu Taïwan depuis son départ quelque peu précipité de son école. Ses derniers souvenirs avant de prendre la mer était la vu du Vietnam du Golf du Tonkin, c’était atroce, rien à voir avec la lumineuse Taipei !
Dans la tête de Xu Li tout cela était décidé, une fois cette croisière terminée, elle retournerait à Taïwan, elle obligerait ses parents à accepter cela, et emménagerait seule.
Elle avait pris sa décision, et on ne cède que très rarement aux caprices de Kong Xu Li.
Reposant ses coudes sur la barrière blanche sans quitter des yeux l’inconnue, elle tirât une nouvelle latte, un peu plus courte que la première, et crachat du bout des lèvres la fumée, qui partit se fondre avec rapidité dans le vent. L’odeur du tabac se faisait à chaque instant un peu plus présent et mettait Xu Li à l’aise.

« En effet ! Il semblerait que toi aussi … »

Sans laisser place à une quelconque réponse de son interlocutrice, elle tendit la main qui était non occupée vers elle, sourire aux lèvres, et le regard un peu moqueur comme à son habitude. Si cette attitude pourrait paraître jovial, il ne faut tout de même pas si fier, Xu Li n’était pas vraiment une gentille fille, et elle avait le don de donner une très bonne première impression pour ensuite la briser sans sommations et montrer son caractère de peste. Mais heureusement pour l’inconnue, Xu Li n’en était pas là, et elle lui était redevable de lui avoir sauvé la mise sur le coup de la clope, alors autant se montrer amical, et se présenter dans les formes.

« … Je m’appelle Kong Xu Li, ah et … merci pour la cigarette. »

Les derniers mots de la jeune fille furent accompagnée d’un clin d’œil sexy et d’un sourire en coin enjôleur, lorsqu’elle prenait cet air là, elle ressemblait d’autant plus à son père, lorsqu’il était sur les plateaux de télévisions et montrait son coté mignons. Xu Li avait horreur qu’on lui rappel sa ressemblance avec lui ! Quoi que au fond elle préférait ça que de ressembler à sa mère qui était tut à fait commune, non Xu Li aimait bien avoir ce petit truc en plus, qui énerve ou déroute les gens, car au moins ils la remarquent.

Fixant sa voisine dans les yeux, tout en fumant, la jeune Kong attendait que cette dernière se présente à son tour afin d’engager une plus ample discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

► my post : 58
► my situation : célibataire
► my sexuality : hétérosexuelle ?
► why i'm here : tapage nocturne & détention de substances illicites

&& more
─ carnet de bord:
─ relationships:


MessageSujet: Re: Tout ça pour des clopinettes ... [pv Yu Shuan]   Sam 23 Oct - 19:09

Ne t'inquiètes pas, ce n'est pas grave ^^

    Finalement elle avait daigné parler. Elle n’avait pas demandé une chose des plus intéressantes, mais jusque là la seule personne qu’elle avait rencontré sur le bateau et qui parlait sa langue était Tae Heon alors cela avait un peu attisé sa curiosité. Et puis, sans réellement savoir pourquoi Yu Shuan se voyait mal planté la demoiselle sur le pont avec sa cigarette. Elle aurait pu le faire ! Elle l’avait même déjà fait un bon nombre de fois dans sa vie, mais là une petite intuition lui disait de rester… que la suite de cette rencontre allait peut-être être intéressante. La taïwanaise pouvait très bien se planter dans ses projections, mais bon elle prendrait le risque ! Elle regarda donc la jeune inconnue avec ce regard vide qui lui était connu.

    « En effet ! Il semblerait que toi aussi… »

    Un doigt pointé dans sa direction à la fin de la phrase fut l’unique mouvement qui fit déplacer le regard de Yu Shuan. La jeune femme baissa instinctivement les yeux vers ses doigts à la peau claire, avant de finalement remonter en direction du visage poupon. Yu Shuan qui avait un instant oublié l’existence de sa cigarette qui se consumait doucement entre ses doigts, retourna y gouter un instant. Elle n’était pas une grande fumeuse, elle était même sûre que les paquets qu’elle avait emmené avec elle lui ferait sans doute toute la croisière… et peut-être même plus ! Ce qu’elle préférait bien plus c’étaient les mélanges, ou alors un bon verre d’alcool. Voire tout en même temps, bien que cela faisait un petit moment qu’elle n’était pas partie dans son petit univers avec tout cela. La jeune femme y songea un instant. Peut-être ce soir ? Peut-être demain ? Mais toute seule cela avait un côté un peu triste, il faudrait qu’elle trouve compagnie pour ce voyage nocturne et singulier. Sa conscience lui souffla alors l’inconnue. Elle ?! Pourquoi pas… Elle verrait bien comment leur petite rencontre se terminerait. Après tout, il se pouvait que ce n’était pas du tout son style et qu’elle serait choquée par ce genre de comportement… même si elle en doutait fort. Elle pouvait bien ressembler à un poupée et n’en être pas du tout !
    Enfin, là n’était pas le moment de mettre des projets sur pied. Ce n’était pas son style de penser autant, surtout avec des « peut-être »… elle ne voulait pas se prendre la tête. Ainsi, en toute réponse à la remarque de la demoiselle elle acquiesça d’un léger signe de tête en signe d’approbation. Oui, sa belle Taiwan. Cela lui manquait et d’un autre côté elle n’avait aucunement l’envie d’y retourner. Elle avait une folle envie de ressentir les rues en pleine nuit autour d’elle, l’air frai et les lumières citadines. Mais elle ne voulait pas recroiser le regard de sa mère, ou bien par inadvertance revoir son père alors qu’elle se rendait elle ne savait où. Le malaise serait bien trop grand. Elle voulait juste les oublier, et cette croisière était une bonne méthode. Et puis, un bateau est assez grand pour s’amuser en attendant le retour dans la capitale.

    « … Je m’appelle Kong Xi Li, ah et… merci pour la cigarette. »

    Kong Xi Li. Yu Shuan se demanda comment cela pouvait bien s’écrire. Simple curiosité qui au fond lui importait peu. En tout cas elle trouva cela bien mieux de connaitre son nom maintenant, elle n’aurait plus à l’appeler « la fille aux cigarettes » ou quelque chose dans les mêmes tons. Ainsi, soufflant une nouvelle bouffée du fumée éphémère, elle répondit.

    « Il n’y a pas de quoi, Xi Li… »

    Comment ça elle avait accentué sur le prénom de la demoiselle ? Et alors ? Elle aimait bien ce prénom. Elle la regarda à nouveau avec insistance avant de plonger son regard dans le bleu du ciel d’après-midi qui s’offrait à elles. Ce fut alors qu’elle reprit parole.

    « Moi c’est Huang Yu Shuan, enchantée. »

    Oui, elle n’avait pas perdu sa politesse embarquant sur le paquebot. Il sembla qu’il fallait qu’elle fasse un effort, la discussion devait se faire, n’est-ce pas ? Ne réfléchissant plus, Yu Shuan se décida à ne plus se poser de question. Le silence s’installait, au fur et à mesure, quand elle décida de balancer une réplique des plus idiotes selon elle.

    « Je suis du genre silencieuse… alors pas des meilleures compagnies. »

    Il fallait prendre ça comme une prévention, plus qu’autre chose. Un nouvelle fois Yu Shuan se maudissait d’avoir ouvert la bouche, mais bon maintenant que c’était chose faite elle ne pouvait plus rien faire ! Elle ne voulait pas que Xi Li parte pour autant, mais plutôt la prévenir que les longs discours n’étaient pas dans ses habitudes… malgré tout elle était une bonne oreille à n’importe quel dires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://natsugawa-boat.forumactif.com/you-re-accepted-f10/huang-y


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout ça pour des clopinettes ... [pv Yu Shuan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tout ça pour des clopinettes ... [pv Yu Shuan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
} N A T S U G A W A . B O A T  :: ▬ Natsugawa Boat :: Le Pont Tokyo-